Cathy JENNET


Après des études hésitantes de Philo, puis de Psychologie, Cathy aurait pu devenir un de ces éternels ex-étudiants à la dérive ne trouvant pas leur place dans la Société pour poser leur bagage. Elle échappe à cela grâce à deux passions qui seront ses moteurs : l'écriture et le théâtre.
Adolescente, elle passait déjà le plus clair de son temps à écrire des nouvelles qui finissaient cachés au fond de son tiroir à chaussettes.
Peu à peu, elle s'est mise au théâtre au point de n'être plus obnubilée que par cette nouvelle passion grandissante, et a un peu vite abandonné la plume, un temps, pour apprendre les textes des autres.

De fil en aiguille, elle a animé des ateliers théâtre et pris goût à la mise en scène, ce qui lui a fort bien réussi pour l'instant dans sa région lyonnaise.
A 24 ans elle écrit et présente sa première pièce "Prisca ou la honte de Samuel", et le succès de cette comédie dramatique l'encourage à continuer son activité de dramaturge avec "Argile" puis "Coté cour".
Sans laisser tomber l'activité théâtrale qui aujourd'hui la fait vivre, elle a décidé de revenir à ses premières amours, l'écriture romanesque.
C'est ainsi qu'à vingt-huit ans elle vient d'achever "Constance", premier roman que ses premiers lecteurs lui ont vivement conseillé de ne pas cacher au fond du tiroir à chaussettes...
Et ce n'est pas nous qui allons nous en plaindre !

"Constance" est un roman plein de tendresse, de sensibilité et d'humour.
Madeleine, vieille dame au caractère bien trempé, se rend compte sur le tard qu'elle est passée à côté de beaucoup de plaisirs de la vie, à cause d'une sale histoire de jeunesse. A soixante-quinze ans, l'affection de jeunes gens et l'amour d'une petite bête lui redonnent le goût de se battre et de régler quelques comptes... à sa manière...
La trouvaille consistant à faire parler son petit compagnon à quatre pattes donne une couleur très originale au roman.

CONSTANCE

Retour à la page ROMANS      LIRE LE ROMAN